Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

TALAVERA DE LA REINA


TALAVERA DE LA REINA. Ville d’Espagne (Castilla-La Mancha), dans la province de Tolède, sur le Tage. Victoire des Espagnols et des Britanniques, commandés par le général Arthur Wellesley, futur 1er duc de Wellington, sur les Français, commandés par le roi Joseph Bonaparte, le maréchal Jean-Baptiste Jourdan et le maréchal Claude-Victor Perrin, dit Victor, le 28 juillet 1809. Participèrent notamment à cette bataille les généraux François-Horace-Bastien Sébastiani de La Porta, futur maréchal, Édouard Milhaud, Marie-Victor de Fay, futur marquis de La Tour Maubourg, Christophe-Antoine Merlin, Pierre Barrois, Jean-Baptiste-Alexandre Strolz, Pierre-Guillaume Chaudron-Rousseau, François-Pierre-Alexandre Chauvel, Alexandre-Antoine Hureau de Senarmont, François-Louis Dedon et Auguste-Gabriel d’Aboville qui commandait l’artillerie, ainsi que Jean-Léonard Barrié, futur général de brigade, qui fut blessé, le colonel François-Beaudin Berge, futur général d’artillerie et futur lieutenant général, le colonel Jean-Baptiste Jamin, futur lieutenant général, le lieutenant-colonel David-Henri de Chassé, le futur général de brigade Vital-Joachim Chamorin, le chef d’escadron Auguste-Jean-Baptiste Duchand de Sancey, futur général d’artillerie, et le colonel Louis de Doguereau, futur général de division. La victoire anglaise obligea le roi Joseph à se replier sur Madrid. Les Français perdirent 7 300 hommes, dont un millier de morts, sur 40 000, les Anglo-Espagnols 7 400 sur 75 000. Le général de division Pierre Belon Lapisse périt dans la bataille. Antoine Aymard, futur lieutenant général, fut blessé.

Bibliographie : 

  • Joseph Lavallée et Adolphe Guéroult, Histoire et description de l'Espagne, Paris, F. Didot frères, 1844, tome II ;
  • Adolphe Thiers, Histoire du Consulat et de l'Empire, Paris, Paulin, 1851, tome XI.

 

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site