Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

SUFFREN DE SAINT-TROPEZ


SUFFREN DE SAINT-TROPEZ (Pierre-André de) dit « le bailli de Suffren ». Marin français (château de Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône 1729 – Paris 1788). Il servit dans la marine royale de 1743 à 1748 et participa, alors simple garde-marine(*) sur le Solide, à la bataille de Toulon, du 11 au 13 février 1744, opposant une flotte franco-espagnole de trente-quatre vaisseaux, commandée par l’amiral don Navarro et le lieutenant général Court de La Bruyère, à une escadre anglaise supérieure en nombre et commandée par l’amiral Matthews. Il entra ensuite dans l’ordre de Malte et fut successivement chevalier, commandeur et enfin bailli, d’où son surnom. Il réintégra la marine royale et participa, lieutenant de vaisseau sur l’Océan, à la bataille de Lagos, baie située sur la côte sud du Portugal, du 17 au 19 août 1759, pendant la guerre de Sept Ans : victoire de l’amiral britannique Boscawen sur l’escadre de Toulon de Bertet de La Clue-Sabran ; Suffren fut fait prisonnier. Il combattit ensuite lors de la guerre d’Indépendance américaine et se distingua, au commandement du Fantasque, à la bataille de La Grenade, dans les Petites Antilles, le 6 juillet 1779, contre les Anglais. À la bataille du cap Saint-Vincent, à l’extrémité sud-ouest du Portugal, le 16 janvier 1780, il captura plusieurs bâtiments britanniques. Il gagna la bataille de Porto-Praya, dans l’archipel du Cap-Vert, le 16 avril 1781, sur l’escadre britannique du commodore Johnstone. Ce fut ensuite la victoire de Gondelour, sur la côte de la baie du Bengale, le 20 juin 1783, sur les Anglais. Revenu en France après la signature de la paix de Versailles, il fut promu vice-amiral en 1784. Le Journal de bord du bailli de Suffren dans l’Inde fut publié en 1888.

(*) Jeune gentilhomme qui, avant 1789, remplissait les fonctions dévolues aujourd’hui aux aspirants.

Bibliographie :

  • Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Tallandier, 2002 ;
  • Amiral François Caron, La Guerre incomprise ou le Mythe de Suffren. La campagne en Inde 1781-1783, Paris, 1996 ;
  • Charles Cunat, Histoire du bailli de Suffren, réédition, Rennes, 2000.

 

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site