Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

1643 Naissance d'un grand tacticien


Il n'a que vingt-trois ans. Il n'est encore que le duc d'Enghien quand on lui demande de commander une armée de vingt mille hommes pour aller secourir la place forte de Rocroi assiégée par les Espagnols, lors de la guerre de Trente Ans. L'entreprise est de taille : les Espagnols et leurs alliés (Wallons, Allemands, Italiens) disposent de vingt-cinq mille hommes ; l'infanterie espagnole est célèbre pour son invincibilité. Le jeune duc d'Enghien, le futur Grand Condé, va mettre à bas cette réputation.

Après avoir enfoncé la gauche ennemie, alors que les Espagnols sont en train de vaincre le centre et la droite des Français, Condé a l'idée géniale de continuer sur la gauche et de prendre à revers l'armée espagnole. La victoire est totale, due évidemment à cette manœuvre inédite et hardie, mais aussi à la qualité de la cavalerie française. Les Espagnols vont perdre ainsi quinze mille hommes, tués ou faits prisonniers, et toute leur artillerie ; ils abandonnent deux cent soixante étendards. Don Pedro Henriquez d'Azevedo, comte de Fuentes, meurt dans cette bataille historique.

Nous sommes le 19 mai 1643. Un grand tacticien est né qui n'aura rien à envier au fameux Turenne.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site