Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

1734 Le prince Eugène se fait vieux


Eugène de Savoie-Carignan, dit le prince Eugène, feld-maréchal autrichien, petit-neveu de Mazarin par sa mère, voulait à l'origine devenir prêtre. Il devint en fait le plus grand homme de guerre de son temps. Déçu d'être écarté par le Roi Soleil, il entra au service de l'Autriche. Ses victoires ne se comptent plus. Il brilla notamment lors de la guerre de Succession d'Espagne. Il s'illustra à deux reprises contre les Turcs. Doué d'une prodigieuse activité, il suivait sur les champs de bataille ses intuitions qui ne le trompaient jamais. Sa longue carrière débuta à Mohács contre les Turcs ; il n'avait alors que vingt-quatre ans. Elle se termina à l'âge de soixante-et-onze ans.

Le 4 mai 1734, à Ettlingen, la guerre de Succession de Pologne vit en effet la victoire du comte Maurice de Saxe sur le prince Eugène. Diminué physiquement, perdant plus ou moins la mémoire, le prince Eugène, ce jour-là, n'est plus que l'ombre de lui-même et de son talent. Il mourra moins de deux ans plus tard, à Vienne, laissant à la postérité l'image d'un authentique seigneur de la guerre qui fit l'admiration de Napoléon.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site