Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

BRUN DE VILLERET


BRUN DE VILLERET (Louis-Bertrand-Pierre). Général et homme politique français (Le Malzieu, Lozère 1773 – Le Malzieu 1845). Aide de camp de Soult, il assista aux grandes batailles suivantes :

  • Austerlitz (2 décembre 1805, en Moravie, près de Brno) ;
  • Iéna (14 octobre 1806, en Thuringe, sur la Saale : victoire de Napoléon Ier sur les Saxons et les Prussiens) ;
  • Eylau (7 et 8 février 1807, dans l’ancienne Prusse-Orientale, près de Kœnigsberg : victoire de Napoléon sur les Russes et sur les Prussiens) ;
  • Friedland (14 juin 1807 : victoire de Napoléon sur les Russes).

Il accompagna Soult en Espagne. Colonel, puis général de brigade et baron de l’Empire, il fit avec lui la campagne d’Allemagne et se distingua particulièrement à la bataille de Wurzen (ou Würschen), en Saxe, près de Leipzig, le 21 mai 1813 : victoire de Napoléon sur les Alliés. À la 1ère Restauration, il devint secrétaire général du ministère de la Guerre et chevalier de Saint-Louis. Lors des Cent-Jours, il se retira dans ses terres où il accueillit Soult. Après la seconde Restauration, il fut nommé général de division, fut fait pair de France et fut membre de la Chambre des députés.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site