Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

WURTZBOURG


WURTZBOURG (en allemand Würzburg). Ville d’Allemagne (Bavière), en Basse-Franconie, sur le Main. Victoire du duc de Bavière Guelfe (ou Welf) Ier le Grand sur l’empereur Henri IV.

Victoire des Autrichiens, commandés par Charles de Habsbourg, dit l’archiduc Charles, 3e fils de l’empereur Léopold II, aidé du baron Paul de Kray et de Wartensleben, sur les Français de l’armée de Sambre-et-Meuse commandée par le général Jean-Baptiste Jourdan, futur maréchal de France, le 3 septembre 1796. Le prince Charles disposait de 52 000 hommes, dont 12 000 de cavalerie ; Jourdan n’avait que 30 000 hommes. Les Français perdirent 2 000 hommes, dont la moitié restèrent prisonniers, et neuf canons ; les Autrichiens eurent 2 000 hommes tués ou blessés. Le général Jean-Étienne Championnet se distingua dans cette bataille, ainsi que le futur général de brigade Jean-Ernest de Beurmann, le futur général de brigade Pierre-François Lataye et le général de brigade Dominique-Louis-Antoine Klein, futur général de division.

Bibliographie :

  • Hermann von Massenbach, Amberg und Würzburg, 1796, ein Säkular-Beitrag zur Kriegsgeschichte, T. Ackermann, Munich, 1896 ;
  • Heinrich von Sybel, Histoire de l'Europe pendant la Révolution française, Paris, F. Alcan, 1869-1888, tome IV.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site