Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

WATTIGNIES-LA-VICTOIRE


WATTIGNIES-LA-VICTOIRE. Commune du département français du Nord, dans le Hainaut, au sud de Maubeuge. Victoire du général Jean-Baptiste Jourdan, commandant les armées du Nord, futur maréchal, sur les Autrichiens, commandés par le duc Frédéric Josias de Saxe-Cobourg, le 16 octobre 1793. Jourdan disposait de 45 000 hommes, Cobourg de 65 000, dont 12 000 Hollandais. Le général Lazare-Nicolas-Marguerite Carnot, surnommé l’Organisateur de la victoire, ou le Grand Carnot, futur ministre de la Guerre, contribua à cette victoire. Charles de Habsbourg, dit l’archiduc Charles, 3e fils de l’empereur Léopold II, commandait en chef les troupes autrichiennes. Le feld-maréchal autrichien Françoix de Croix, comte de Clerfayt (ou Clairfayt), commandait un corps d’armée. Cette défaite contraignit les Autrichiens à repasser le Rhin. Le général Florent-Joseph Duquesnoy, qui se surnommait lui-même “le Boucher de la Convention”, se distingua dans la bataille, ainsi que le futur général de division Claude-Jacques Lecourbe, le futur général de brigade Jean-Baptiste-Théodore Curto, le général de brigade Pierre-Guillaume Gratien, futur général de division, le capitaine François Roch Ledru des Essarts, futur général de division, le futur général de division Olivier Marcoux Rivaud de La Raffinière et le lieutenant Pierre Barrois, futur général de division. Constant Corbineau, futur général de brigade, fut blessé. Les Français, qui perdirent 3 000 hommes, tués ou blessés, purent, grâce à leur victoire, débloquer la ville de Maubeuge assiégée par les Autrichiens.

IconographieLa bataille de Wattignies, tableau du peintre français Eugène Lami.

Bibliographie :

  • André Pierrard, Wattignies, victoire de la foi républicaine : an II, 24 et 25 vendémiaire = 15 et 16 octobre 1793 : le déblocus de Maubeuge, Maubeuge, les Amis du livre, 1993 ;
  • Charles Malo, Champs de bataille de l'armée française, Paris, Hachette, 1901 ;
  • Lazare Carnot, Campagnes des Français, depuis le 8 septembre 1793... jusqu'au 1er ventôse de l'an V, Paris, J. Gratiot, an V.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site