Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

SALAMANQUE


SALAMANQUE (en espagnol Salamanca). Ville d’Espagne, en Castilla-León, sur la rive droite du Tormes. Victoire des Anglais et des Espagnols, commandés par le général britannique Arthur Wellesley, vicomte de Wellington, futur 1er duc de Wellington, sur les Français, commandés par le maréchal Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont, duc de Raguse, futur pair de France, le 22 juillet 1812. Le maréchal Marmont fut gravement blessé par un obus et remplacé par le général Bonet qui fut à son tour blessé. Furent également blessés :

  • du côté français, le général Bertrand Clausel (ou Clauzel), futur maréchal, qui avait remplacé le général Bonet, le général Fabvier, le colonel Jean-Baptiste Estève, futur général de brigade, et le général Maucune ;
  • du côté anglais, le maréchal William Carr Beresford et les généraux Cole, Stapleton-Cotton, Alten et Leith.

Les Français, qui préfèrent donner à cette bataille le nom de bataille des Arapiles, eurent près de 6 000 hommes hors de combat, ainsi que les Anglais, et abandonnèrent onze pièces de canon et 2 000 prisonniers. Le général français Maximilien-Sébastien Foy se distingua dans cette bataille à laquelle participèrent également :

  • le général Pierre-François-Xavier Boyer qui commandait une division de dragons ;
  • les généraux Jacques-Thomas Sarrut, Éloi-Charlemagne Taupin et Joseph-François Fririon ;
  • les généraux Thomières et Ferey qui furent tués dans la bataille ;
  • le vicomte André-Louis-Élisabeth-Marie Briche, futur général de division ;
  • le général Curto qui commandait une division de cavalerie légère ;
  • les futurs lieutenants généraux Marie-Étienne de Barbot et Michel-Louis-Joseph Bonté.

Dans la retraite qui suivit la défaite, le général de brigade Jean Chemineau se distingua particulièrement. Le colonel espagnol Don Manoel Freyre, futur général, prit une part glorieuse à la victoire de Wellington.

Bibliographie :

  • Adolphe Thiers, Histoire du Consulat et de l'Empire, Paris, Paulin, 1857, tome XV ;
  • Joseph Lavallée et Adolphe Guéroult, Histoire et description de l'Espagne, Paris, F. Didot frères, 1844, tome II.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site