Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

LODI


LODI. Ville d’Italie, en Lombardie, sur l’Adda. Victoire de Bonaparte sur les Autrichiens du baron Jean-Pierre de Beaulieu, le 10 mai 1796. Le pont de Lodi, qui devait permettre aux Français de traverser l’Adda, était défendu par 10 000 hommes et trente pièces de canon sous le commandement du général Sebottendorf. Le général Pierre-François-Charles Augereau se distingua dans cette bataille où Bonaparte fut pour la première fois surnommé “le Petit Caporal”. Les généraux Martial Beyrand et Claude Dallemagne décidèrent de la victoire par leurs brillantes charges. Jean Lannes, futur maréchal et futur duc de Montebello, se distingua par sa bravoure. Le général François Lanusse fut le premier à franchir le pont de Lodi sous le feu de l’ennemi. Le général suisse Amédée-Emmanuel-François de La Harpe, au service de la France, fut mortellement blessé par méprise par ses propres soldats. Le général André Masséna, futur maréchal et futur duc de Rivoli, qui commandait une colonne de grenadiers de l’avant-garde, entra le premier à Milan. Les Autrichiens perdirent près de 3 000 hommes, tués, blessés ou faits prisonniers, et vingt canons. Les Français eurent 1 000 hommes hors de combat. Napoléon Ier aurait dit : “Vendémiaire et même Montenotte ne me portèrent pas à me croire un homme supérieur ; ce n’est qu’après Lodi qu’il me vint dans l’idée que je pourrais bien devenir un acteur décisif sur notre scène politique”. Aide de camp de Bonaparte, le futur général de division et futur comte Jean-Léonor Lemarrois (ou Le Marois) participa à cette bataille, ainsi qu’Auguste-Louis-Frédéric Viesse de Marmont, futur maréchal et futur duc de Raguse, le général de brigade Jean-Baptiste Cervoni, Antoine Aymard, futur lieutenant général, le général de brigade Marc-Antoine de La Bonninière, comte de Beaumont, futur général de division, le capitaine Guilhem Dauture, futur général de brigade, le général de brigade Jean-Baptiste Rusca, futur général de division, le futur général de brigade Jean-Guillaume-Barthélemy Thomières et le futur général de division et futur comte Joseph Chabran.

Bibliographie : "La campagne d'Italie. De Lodi à Castiglione", article de Jacques-Olivier Boudon et Jacques Garnier dans Napoléon Ier, n° 25, mars-avril 2004.

IconographieLa bataille du pont de Lodi, 10 mai 1796, tableau de Louis-François Lejeune (musée national du château de Versailles).

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site