Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

ALBUERA


ALBUERA. Localité d’Espagne, en Estrémadure, près de Badajoz. Victoire des Anglo-Portugais, commandés par le général anglais Beresford, sur le maréchal Soult, le 16 mai 1811. Soult disposait de près de 20 000 hommes. L’armée ennemie se composait de deux divisions anglaises, d’une division portugaise, d’un régiment de dragons légers, de 4 000 Espagnols sous les ordres du général de Castaños et d’un corps de 10 000 hommes sous les ordres de Blake, soit au total 31 000 hommes dont 3 600 cavaliers. Participèrent, notamment, à cette bataille les généraux Girard, Briche, Maransin, qui fut blessé, Darricau, Godinot et Werlé qui fut tué, le colonel Pierre-Joseph Farine, futur général de brigade et futur vicomte. Les Français eurent environ 4 000 hommes hors de combat, dont cinq généraux. Les Anglo-Portugais perdirent près de 3 000 hommes. Deux de leurs généraux furent tués, deux autres blessés.

Bibliographie : Michael Oliver et Richard Partridge, The Battle of Albuera-1811 ; Glorious Field of Grief, Pen and Sword, 2006.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site