Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

BIR HAKEIM


BIR HAKEIM. Point d’eau du désert de Cyrénaïque, en Libye, près de Tobrouk. Victoire du général Marie-Pierre Kœnig, à la tête de la 1ère brigade des Forces françaises libres (5 000 hommes sous les ordres du colonel Dimitri Amilakvari), en 1942. Encerclés par les armées allemandes de Rommel, les troupes françaises de Kœnig résistèrent héroïquement à Bir-Hakeim du 27 mai au 11 juin. Cette résistance permit la retraite des Britanniques jusqu’à El-Alamein d’où repartit en octobre 1942 la reconquête de la Libye par les Alliés. Le lieutenant de vaisseau Hubert-Marie Amyot d’Inville se distingua dans la bataille.

Bibliographie :

  • Erwan Bergot, Bir Hakeim, février-juin 1942, Paris, Presses de la Cité, 1989 ;
  • François Broche, Bir Hakeim. La France renaissante, Éditions Italiques, 2003 ;
  • André Gravier, La vérité sur Bir Hakeim, Essey-lès-Nancy, édition de l'auteur, 1990 ;
  • Hervé-Pierre-Gabriel Cras (dit Jacques Mordal), Bir Hakeim, 1951.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site