Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

ABENSBERG


ABENSBERG. Localité de Bavière, sur un affluent du Danube, près de Ratisbonne (Regensburg). Victoire de Napoléon Ier sur les Autrichiens, commandés par le général Hiller, le 20 avril 1809. La bataille, livrée avec les troupes allemandes alliées (Bavarois, commandés par le général Karl Philipp von Wrede, et Wurtembergeois, commandés par le général de division Vandamme) et dirigée personnellement par Napoléon, dura une heure. Les Autrichiens battirent en retraite, ayant perdu 7 000 hommes tués, blessés ou faits prisonniers, et abandonnant huit drapeaux et douze pièces de canon. Participèrent, notamment, à cette bataille :

Dans les jours suivant la bataille d’Abensberg, Napoléon devait battre l’armée autrichienne du prince Charles de Habsbourg à trois reprises : le 21 avril à Landshut, le 22 à Eckmühl et le 23 à Ratisbonne.

IconographieNapoléon harangue les troupes bavaroises et wurtembergeoises à Abensberg. 20 avril 1809, tableau de Jean-Baptiste Debret, 1810 (musée national du château de Versailles).

Bibliographie : Colonel Michel Molières, La campagne de 1809. Les opérations du 20 au 23 avril. Abensberg - Landshut - Eckmühl - Ratisbonne, Le livre chez vous, 2003.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site