Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

VALOUTINA


VALOUTINA (ou Valontina). Village de Russie, sur la route de Smolensk à Moscou. Victoire des Français, commandés par le maréchal Michel Ney, duc d’Elchingen, futur prince de la Moskova, sur les Russes, commandés par le général-major Touczkoff III et le prince Barclay de Tolly, le 19 août 1812, au lendemain de la bataille de Smolensk. Les Russes disposaient de près de 40 000 hommes, les Français de 20 000. Le général Étienne Gudin de La Sablonnière, qui était venu secourir Ney, fut mortellement blessé, frappé par un boulet, et remplacé par le général Étienne-Maurice Gérard, futur maréchal, futur ministre de la Guerre. Les Russes perdirent près de 8 000 hommes, dont plusieurs généraux ; les Français comptèrent 3 000 hommes tués ou blessés. Ils firent 1 000 prisonniers. Le colonel Pierre de Pelleport, futur général de division, s'illustra dans cette bataille.

Bibliographie :

  • Adolphe Thiers, Histoire du Consulat et de l'Empire, Paris, Paulin, 1857, tome XIV ;
  • Général Charles Thoumas, Les transformations de l'armée française : essais d'histoire et de critique que l'état militaire de la France, Paris, Berger-Levrault, 1887, tome II.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site