Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

TURBIGO


TURBIGO. Localité d’Italie, en Lombardie, dans la province de Milan, sur la rive gauche du Tessin. Victoire de Bonaparte sur les Autrichiens le 31 mai 1800. Le général de division Joachim Murat, futur maréchal, futur prince de l’Empire et futur roi d’Italie, participa activement à cette bataille.

IconographiePassage du Tésin à Turbigo. 31 mai 1800, aquarelle de Bagetti.

Victoire des Franco-Sardes de Marie-Edme-Patrice de Mac-Mahon, futur président de la République, sur les Autrichiens, commandés par le général hongrois Ferencz Gyulai, comte de Maros-Németh et Nádaska, commandant en chef l’armée d’Italie, le 3 juin 1859, la veille de la bataille de Magenta, lors de la campagne d’Italie. Le général La Motte-Rouge participa activement à cette bataille, ainsi que le général Lebrun et le colonel Jules de Laveaucoupet, futur général.

Bibliographie : Taxile Delord, Histoire du Second Empire, Paris, Londres, New York, G. Baillière, 1876, tome II.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site