Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

SIDI BRAHIM


SIDI BRAHIM. Localité d’Algérie, au nord-ouest de Tlemcen, près de la frontière marocaine. Victoire d’Abd el-Kader sur les Français, du 23 au 25 septembre 1845. Pendant trois jours, une colonne de chasseurs français sous le commandement du lieutenant-colonel Lucien de Montagnac fut aux prises avec près de 3 000 cavaliers de l’émir. Le marabout dit de Sidi Brahim servit de refuge aux soixante-dix-neuf Français rescapés. Seuls douze d’entre eux survécurent.

Bibliographie :

  • Maurice de Bongrain, Les captifs de la Deïra d'Abd-el-Kader : Sidi-Brahim et Sidi- Moussa : souvenirs de la vie militaire en Afrique, Lille, Lefort, 1864 ;
  • Capitaine A. Pernot, Combat de Sidi-Brahim (23, 24, 25 et 26 septembre 1845), Saint-Dié, Adweick, 1901.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site