Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

QUATRE JOURS


QUATRE JOURS. Victoire navale des Hollandais de l’amiral Michael Adriaanszoon Ruyter et de Cornelis van Tromp sur les Anglais, commandés par George Monk, duc d’Albemarle, et Robert de Bavière, dit le prince Rupert, les 11, 12, 13 et 14 juin 1666, dans le Pas de Calais. Cette bataille fut l’une des plus longues et des plus meurtrières des guerres anglo-hollandaises, les Anglais ayant perdu dix-sept vaisseaux et 5 000 hommes, les Hollandais six vaisseaux et 2 000 hommes. Du côté anglais, il faut noter la mort du vice-amiral William Berkeley. Parmi les Hollandais tués au combat, il faut citer l’amiral Evertz.

Iconographie :

  • Épisode de la bataille des Quatre Jours, tableau d'Abraham Stork (musée de la Marine, Paris) ;
  • Combat naval des Quatre Jours, tableau attribué à Pieter Corneliz van Soest (musée municipal des Beaux-Arts, Orléans).

Bibliographie : David Hume, Tobias Smollett, John Aikin et John Adolphus, Histoire d'Angleterre, Paris, Furne, 1839, tome VI.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site