Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

ALTENKIRCHEN


ALTENKIRCHEN. Bourg d’Allemagne (Rhénanie-Palatinat), au nord de Coblence. Victoire du général de division Kléber sur les Autrichiens, commandés par le duc de Wurtemberg, le 4 juin 1796. Le général de division Lefebvre se distingua particulièrement dans la bataille. Participèrent également à cette bataille :

  • le général Soult, futur maréchal ;
  • le futur lieutenant général Huber ;
  • le général de brigade Lorge ;
  • l’adjudant général Ney, futur maréchal ;
  • le général Jean-Joseph d’Hautpoul qui fut blessé ;
  • le général Championnet ;
  • le capitaine César-Alexandre Debelle de Gachetière, futur général ;
  • le chef d’escadron Richepance, qui fut également blessé ; sa bravoure lui valut d’être nommé général de brigade sur le champ de bataille.

Les Autrichiens abandonnèrent 1 500 prisonniers, douze pièces de canon et quatre drapeaux. Les Français ne perdirent que 120 hommes.

Blessé en protégeant la retraite de Jourdan, le 20 septembre 1796, le général Marceau devait mourir à Altenkirchen des suites de ses blessures. Un détachement de cavalerie autrichienne escorta son corps jusqu’à Neuwied et l’armée impériale se joignit à l’armée française dans les honneurs funèbres qui furent rendus au jeune général.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site