Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

ENGUINEGATTE


ENGUINEGATTE (anciennement Guinegatte). Commune du département français du Pas-de-Calais, près de Saint-Omer. Victoire des troupes de l’archiduc d’Autriche Maximilien Ier, futur roi des Romains et empereur germanique, sur les Français de Louis XI commandés par le sire Philippe de Crèvecœur, futur maréchal de France, le 7 août 1479. Plus de 12 000 hommes restèrent sur le champ de bataille.

Victoire des troupes d’Henri VIII d’Angleterre et de l’empereur d’Allemagne Maximilien Ier sur les Français le 16 août 1513, sous le règne du roi de France Louis XII. Cette bataille, au cours de laquelle le futur maréchal de France Jacques II de Chabannes, seigneur de La Palice, l’un des plus brillants capitaines de son temps, fut fait prisonnier, fut appelée la journée des Éperons car les Français s’enfuirent sans presque combattre, faisant plus usage de leurs éperons que de leur épée. Pierre du Terrail, seigneur de Bayard, le duc de Longueville Louis Ier d’Orléans, Clermont d’Anjou et Bussy d’Amboise furent également faits prisonniers.

Bibliographie :

  • Colonel Édouard Hardy de Périni, Batailles françaises, Paris, Flammarion, 1894-1906, 1ère série ;
  • Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi, Précis de l'histoire des Français, Paris, Treuttel et Würtz, 1839, tome II.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site