Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

DENNEWITZ


DENNEWITZ. Village de Prusse (Brandebourg). Le maréchal de l’Empire Michel Ney, duc d’Elchingen et prince de la Moskova, y fut battu le 6 septembre 1813 par le général prussien Friedrich Wilhelm Bülow, qui fut fait comte de Dennewitz, et le maréchal de France et prince royal de Suède Charles-Jean-Baptiste Bernadotte, futur roi de Suède sous le nom de Charles XIV (ou Charles-Jean). Le général Henri-Gratien Bertrand, futur Grand-maréchal du palais, participa activement à cette bataille, ainsi que le général de division Charles-Alexis-Louis-Antoine Morand, futur pair, et le général de brigade Charles-Claude Jacquinot, futur général de division. La perte des Français se monta à 10 000 hommes tués, blessés ou faits prisonniers, vingt-cinq pièces de canon et trois drapeaux appartenant aux régiments saxons. Leurs ennemis perdirent 7 000 hommes tués ou blessés, dont près de 6 000 Prussiens. Le général de brigade Jean-Baptiste Cacault fut grièvement blessé et devait mourir quelques semaines plus tard à Torgau.

Bibliographie : F. Bauer, Dennewitz. 6 September 1813, Edition König und Vaterland, 2003.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site