Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

AGNADEL


AGNADEL. Localité d’Italie, en Lombardie, au nord-est de Lodi et au sud de Treviglio. Victoire du roi de France Louis XII et de Pierre du Terrail, seigneur de Bayard, sur les Vénitiens, commandés par le général Bartolomeo Alviano, le 14 mai 1509. Dans cette bataille, où se distingua le duc de Bourbon Charles III, Louis XII était l’exécuteur des décisions de la ligue de Cambrai, alliance conclue en 1508 entre lui-même, le pape Jules II, l’empereur Maximilien Ier et le roi Ferdinand d’Aragon le Catholique contre les Vénitiens. Au cours de cette journée, où se distingua également Gaspard de Coligny, dit le maréchal de Châtillon, Bayard, l’illustre capitaine français, se conduisit en héros. Il faut également noter la brillante participation de :

  • Louis II de La Trémoille, vicomte de Thouars, prince de Talmont ;
  • Louis de Villeneuve, sire de Trans ;
  • Charles IV d’Alençon, futur 1er prince du sang ;
  • Galiot de Genouillac, futur grand maître de l’artillerie ;
  • Giangiacomo Trivulzio, marquis de Vigevano, dit, en français, Trivulce, maréchal de France, qui eut, à la tête de ses Suisses, un rôle déterminant dans la bataille ;
  • Charles II d’Amboise, seigneur de Chaumont et de Meillant, maréchal et amiral de France, qui commandait l’avant-garde.

Alviano fut blessé au visage et fait prisonnier. Les Vénitiens perdirent 6 000 hommes et vingt canons. La victoire d’Agnadel livra aux Français tout le pays compris entre l’Adda et le lac de Garde.

Bibliographie : B. Zeller, La ligue de Cambrai, Agnadel et la guerre de Ferrare, 1508-1511, Hachette.

Victoire du duc de Vendôme sur le feld-maréchal autrichien Eugène de Savoie-Carignan, dit le Prince Eugène, en 1705.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site