Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

1213 Le jeudi de Muret


Le roi d'Aragon, Pierre II, qui vient de s'illustrer en vainquant brillamment les Maures à Las Navas de Tolosa, voit d'un mauvais œil la menace que constitue, au nord des Pyrénées, l'ambition du grand croisé Simon IV le Fort, comte de Montfort, qui est, en outre, un proche vassal du roi de France, Philippe Auguste. Aussi va-t-il organiser une coalition groupant, autour de l'Aragon, le comte de Toulouse Raymond VI, le comte de Foix et le comte de Comminges.

En août 2013, Pierre II se décide à passer à l'action. Il franchit les Pyrénées avec son armée, fait sa jonction avec les troupes des trois comtes et rencontre, le jeudi 12 septembre, l'armée de Simon de Montfort à Muret, près de Toulouse. Le comte de Montfort dispose d'un effectif inférieur en nombre mais très expérimenté. En ordre serré, ses troupes enfoncent la première ligne adverse. Le roi d'Aragon est tué. Sa cavalerie s'enfuit. Ses milices ne tardent pas à être taillées en pièces.

Cette victoire du comte de Montfort eut un grand retentissement, dû, certes, en premier lieu, à la mort du roi d'Aragon, mais aussi, et surtout, à l'influence qu'elle procura sur la région au royaume de France.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site